Cliquez ICI pour découvrir le programme complet du festival

Compter ou conter ?
Les deux, bien-sûr ! Nous aussi, amusons-nous, comme l’artiste Antony Squizatto, l’a fait.
Forme et fond s’articulent, prennent sens …
Comptage, apprentissage, mémoire, savoir, légendes, croyances, contes, énigmes, chants… Paroles !
Premiers temps de l’oralité, en lenga d’òc.
Rapaton se dresse, fier de ses quarante années d’existence pour offrir, dans une parité absolue, une, trois, cinq, dix paroles de conteuses et de conteurs, toujours en français, soulignées parfois d’occitan ou d’autres langues bien vivantes.
Paroles singulières et chorales que celles de Sabrina, Yannick, Isabelle, Clément, Layla, Jean-François, Frida, Marien, Najoua et Jihad.
Ecoutons-les et réjouissons-nous de pouvoir de nouveau, les entendre.
Mais avant, osons et serrons-nous-en 5 !
5, comme les doigts de la main,
5, comme autrefois, dans les comptines
Cinc sòus la vaca
cinc sòus lo buòu
e cinc sòus lo pichon vedelon !

5 fois 8 font 40 ;
Bon anniversaire au Rapaton et à son public !

Comptar o contar ? Los dos, plan segur !
Nautres atanben, amusam-nos tant coma o a fach l’artista Anthony Squizatto.
Fòrma e fons s’articulan, fan sens…
Comptatge, aprendissatge, memòria, saber, legendas, còntes, enigmas, cants… Paraulas !
Rapaton se quilha, fier de sas quaranta annadas de vida, per ofrir, dins una paritat perfiècha, una, doás, tres, cinc, detz paraulas de contairas e contraires, totjorn en francés, de còps encoloradas d’occitan o d’autras lengas plan vivas.
Paraulas singularas e coralas, atau son aquelas de Sabrina, Yannick, Isabelle, Clément, Layla, Jean-François, Frida, Marien, Najoua et Jihad.
Escotam-las e regaudiscam-nos de las poder entendre tornamai.
Mès abans, gausiscam e toquem-nos la man.
Sarrem-nos los 5,
los 5 dets de la man,
coma autres còps dins las comptinas :
Cinc sòus la vaca
cinc sòus lo buòu
e cinc sòus lo pichon vedelon !

5 còps 8 fan 40 :
Bon aniversari al Rapaton mai al sieu public !